05-06 novembre 2020

Accueil

Revoir les débats

QUEL AVENIR POUR LE CINÉMA FRANÇAIS ?

Quel avenir imaginer pour le cinéma alors que le présent paraît déjà bien incertain avec une exploitation en berne ? Quels seront les effets de la crise sanitaire sur le financement des œuvres, sur leur diffusion et les usages des publics ? Les mesures du plan de reprise et du plan de relance seront-elles suffisantes pour tenter de les contrecarrer et répondre à l’accélération de tendances déjà observées avant la pandémie ? Comment consolider la filière face à la concurrence directe des plateformes ? Comment la création cinématographique pourra-t-elle reprendre une dynamique positive, après avoir perdu des positions essentielles notamment dans les habitudes des spectateurs ? Quelles devront être les priorités pour la création cinématographique et son attractivité en France et dans le monde entier ? Quels enseignements tirer de cette crise ? Comment envisager, de ce point de vue, que la relance puisse être une opportunité unique pour le secteur ? Quels devront être alors les points de réforme de notre régulation ?

Avec
- Sidonie Dumas, Directrice Générale de Gaumont, Présidente de l'Association des Producteurs Indépendants (API)
- Emilie Georges, Présidente de Memento Films International
- Isabelle Madelaine, Productrice (Dharamsala) et Présidente de l’Union des Producteurs de Cinéma (UPC)
- Carole Scotta, Co-fondatrice de Haut et Court et Co-Présidente des Distributeurs Indépendants Réunis Européens (DIRE)

Animé par
- Nicolas Bary, Cinéaste de L’ARP
- Radu Mihaileanu, Cinéaste et Vice-Président de L’ARP

RENCONTRE DE LA MUSIQUE ET DE L’IMAGE : SŒURS JUMELLES

Sœurs Jumelles s’invite aux Rencontres Cinématographiques de L’ARP.
A cette occasion, Alex Jaffray, compositeur et chroniqueur du “Son d’Alex”, et Patrice Leconte (cinéaste), proposeront une discussion autour des émotions dans la musique. Une parenthèse joyeuse et humoristique à base d'histoires et d'anecdotes liées à la musique de films que viendra enchanter Yael Naim (compositrice et musicienne).

QUELLE SOUVERAINETÉ CULTURELLE POUR L’EUROPE À L’ÈRE NUMÉRIQUE ?

Alors qu’elle a consolidé l’encadrement réglementaire du secteur, à travers la révision des directives SMA, Droit d’auteur et Câble et Satellite, et bientôt, le Digital Services Act (DSA), comment l’Europe s’organise-t-elle pour assurer sa souveraineté culturelle, face à la puissance des opérateurs extra-européens et à leurs stratégies contraires aux règles internationales relatives au commerce (pratiques de dumping) ou à la propriété intellectuelle ? Comment protéger les actifs stratégiques européens (catalogues, réseaux de salles, etc.) ? Quels sont les moyens de l’Europe pour contrôler le bon respect des règles européennes par les acteurs étrangers ? Sont-ils suffisants, et comment sinon les renforcer ?

Au-delà du cadre réglementaire, comment s’exprime aussi concrètement cette souveraineté culturelle européenne ? Comment encourager encore une création européenne, consolider ses publics à travers tout l’espace européen, et soutenir les acteurs économiques opérant à l’échelle nationale et paneuropéenne ?

Avec
- Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur
- Pierre-Antoine Capton, Co-fondateur de Mediawan
- Sarah Chazelle, Co-fondatrice de Jour2Fête
- Agnieszka Holland, Cinéaste et Présidente d'Honneur de la Fédération Européenne des Réalisateurs de l'Audiovisuel (FERA)
- Roch-Olivier Maistre, Président du CSA

Animé par
- Michel Leclerc, Cinéaste de L’ARP
- Nathalie Marchak, Cinéaste de L’ARP

QUELLES AMBITIONS DES NOUVEAUX ENTRANTS POUR LA CRÉATION FRANÇAISE ET EUROPÉENNE ?

Quels partenariats entre les plateformes et la création française et européenne ? Comment s’intègreront-elles dans notre écosystème ? Quels seront alors leurs choix d’investissement, notamment en termes de diversité, de préachats et d’indépendance ? Comment travailleront-elles avec les acteurs français de la filière, auteurs, réalisateurs, producteurs, distributeurs et diffuseurs historiques ?

Quelles stratégies et quels avantages concurrentiels envisagent-elles à court, moyen et long terme ? A ce titre, quelle place visent-elles dans la chronologie des médias ? Quels modèles économiques et quelles politiques commerciales élaboreront-elles ? Quelles lignes éditoriales mettront-elles en œuvre ? Comment exposeront-elles les œuvres françaises et européennes ? Comment articuleront-elles avec la sortie en salle, la diffusion des œuvres de cinéma sur leur service ?

Avec 
- Marc Missonnier, producteur (Moana Films), et Vice-Président de l'Union des Producteurs de Cinéma (UPC)
- Catherine Morin-Desailly, Sénatrice de la Seine-Maritime, Membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication du Sénat
- Elisabeth Tanner, Co-directrice de l’Agence Time Art, Présidente du Syndicat Français des Agents Artistiques et Littéraires (S.F.A.A.L.)

Animé par
- Laure de Clermont-Tonnerre, Cinéaste et Co-Présidente des Rencontres
- Pierre Jolivet, Cinéaste et Président de L’ARP

QUELLES STRATÉGIES DES PARTENAIRES HISTORIQUES FACE À L’ARRIVÉE DES PLATEFORMES ?

Comment les opérateurs historiques s’organisent-ils pour faire face à la concurrence des plateformes ? Quelles alternatives imaginent-ils pour y répondre ? Quelle place pour le cinéma dans leur stratégie, dans le financement, l’exposition et la diffusion des œuvres ? Comment envisagent-ils l’atout du cinéma français, notamment pour se différencier des autres offres ?  Alors que l’offre en cinéma fédère les publics, comment participer à l’attractivité du cinéma et au renouvellement de sa création ? Comment s’adaptent-ils aux transformations du marché et des usages des spectateurs ? Quelles évolutions de leurs modèles linéaires et délinéaires s’en dégagent ? Quelle ligne éditoriale préférer pour demeurer prescripteurs ? Quelles innovations au service de ces nouvelles politiques ?

Avec
- Aurore Bergé, Députée des Yvelines, Présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée Nationale
- Delphine Ernotte-Cunci, Présidente de France Télévisions
- Edouard Mauriat, Producteur (1001 Productions) et Co-Président du Bureau de Liaison des Organisations Cinématographiques (BLOC)
- Maxime Saada, Président du Directoire du Groupe CANAL+
- Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du Groupe M6

Animé par
- Mathieu Debusschère, Délégué Général de L’ARP
- Baya Kasmi, Cinéaste et Vice-Présidente de L’ARP

CINÉASTES !

L’ARP propose cette année à Laure de Clermont-Tonnerre, Maïmouna Doucouré et Marjane Satrapi, d’échanger sur leurs parcours respectifs, leurs méthodes de travail, leurs conceptions du métier de cinéaste et leurs expériences en France et aux Etats-Unis …

Cinéastes ! estdonc une rencontre informelle, animée par Isabelle Giordano, sur l’amour du cinéma et la passion de celles qui le font, loin d’une leçon de cinéma traditionnelle.

Propulsé par FestiCiné