02-04 novembre 2022

Professionnels

Les intervenants

Diversité de la création : atout culturel, politique et économique ?

Dominique Boutonnat, Président du CNC

 
Crédit photo : Govin Sorel

 

Né à Paris le 28 janvier 1970, Dominique Boutonnat est diplômé de l’IEP de Paris et titulaire d’un DEA d’économie appliquée. En 1996, il commence sa carrière aux ressources humaines internationales du groupe AXA, puis comme directeur des fonctions supports.

Il se lance dans la production cinématographique en 2005 et rejoint les sociétés Heathcliff et Electrick Films. A partir de 2009, Dominique Boutonnat se consacre au financement de la création cinématographique et audiovisuelle. Il étend le dispositif ISF-PME (réduction d’impôt proportionnelle aux sommes investies dans le financement de PME) au financement du cinéma.

Il participe à de nombreux projets en tant que producteur délégué, associé ou exécutif, et contribue entre 2007 et 2019 à la création et au financement d’environ 250 œuvres cinématographiques et audiovisuelles.

En 2018 et en 2019, le ministre de la Culture et le ministre de l’Economie et des Finances lui confient deux missions successives. La première porte sur le financement privé de la production et de la distribution cinématographiques et audiovisuelles, la seconde sur le futur cadre juridique applicable aux éditeurs de services de médias audiovisuels.

Le 24 juillet 2019, Dominique Boutonnat est nommé président du CNC.

 

 

 

Sidonie Dumas, Directrice Générale de Gaumont et Présidente de l’API

Après des études de droit, Sidonie Dumas a commencé très rapidement sa carrière professionnelle dans le cinéma aux côtés de Luc Besson.

En 2010, elle est nommée Directrice Générale de Gaumont.

La société, qui a fêté ses 120 ans en 2015, représente la plus ancienne société de production de films au monde.

De Don Giovanni (Joseph Losey) aux Tontons Flingueurs (Georges Lautner), en passant par Fantômas (André Hunnebelle), Le diner de cons (Francis Veber) ou Le 5ème élément (Luc Besson), ce sont autant de chefs d’œuvres qui ont fait rêver des millions de spectateurs sur la terre, depuis des décennies.

Depuis son arrivée à la tête de Gaumont, Sidonie Dumas a perpétué une politique patrimoniale en restaurant systématiquement les films du catalogue, totalisant plus de 1000 titres.

Poursuivant une ligne éditoriale éclectique qui a fait la marque de Gaumont, Sidonie Dumas a produit de nombreux films qui ont dépassé les millions de spectateurs, tel Intouchables d’Olivier Nakache et Eric Toledano (avec Omar Sy, Cesar du Meilleur Acteur en 2012). A lui seul, ce film a réuni plus de 50 millions de spectateurs dans le monde, devenant ainsi non seulement le plus gros succès de Gaumont, mais aussi le 2ème plus grand succès français de tous les temps.

D’autres films lui ont valu de belles récompenses comme Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, en 2015, ou plus récemment, Au revoir là-haut d’Albert Dupontel, qui fut également récompensé de 5 César dont celui de la Meilleure Réalisation pour Albert Dupontel.

Aujourd’hui encore, Sidonie Dumas continue de produire des films qui rencontrent un large public, dépassant le million d’entrées en France en 2019,  comme La vie scolaire de Fabien Marsaud (alias Grand Corps Malade) et Mehdi Idir, le bi-millionnaire Hors-normes d’Eric Toledano et Olivier Nakache et enfin, J'accuse de Roman Polanski.

Succès aussi, à l’international, avec Ballerina de Eric Summer et Eric Warin. Ce film d’animation franco-canadien, a engrangé 1.8 million d’entrées dans l’Hexagone et un box-office de 65 millions de dollars dans le monde, ou en 2018.

Depuis 9 ans, Sidonie Dumas a réinscrit Gaumont dans la production pour la télévision et notamment créé des filiales aux Etats-Unis, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

Grâce au succès de la série Narcos, dont la 5ème saison est en cours de production, Sidonie Dumas a ainsi permis à la société d’acquérir une véritable stature internationale.

Gaumont, à travers Sidonie Dumas, et ses équipes, travaille à l’évolution d’un art dont elle a toujours été et reste l’un des plus ardents promoteurs.

 

 

 

Edouard Mauriat, producteur, fondateur de Mille et Une Productions, Vice-Président Long Métrage du SPI

Edouard Mauriat est diplômé de l’Université Paris I en économétrie et de la Fémis en production. Après deux ans à Beyrouth au service culturel de l’Ambassade de France, il revient à Paris et crée Mille et une productions en 1998. En 22 ans, il a produit de nombreux films de fictions et de documentaires pour le cinéma, dont Le cauchemar de Darwin, Merci Patron ! ou encore Slalom, primés dans les plus grands festivals.

Il est actuellement membre de la commission d’agrément du CNC après avoir participé à plusieurs autres commissions (avance sur recettes, aide à la distribution, etc…).

Edouard Mauriat est également Vice-Président longs-métrages du SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants).

 

 

Marc Missonnier, producteur, fondateur de Moana Films et Vice-Président de l’UPC

Marc Missonnier est diplômé de Sciences-Po Paris et de la Fémis. Il crée FIDÉLITÉ PRODUCTIONS en 1995 avec Olivier Delbosc, qui sera son associé pendant 20 ans. Marc Missonnier a depuis son premier long-métrage, SITCOM de François Ozon, produit plus de 80 films, comptant de nombreuses coproductions internationales ainsi que des sélections dans les plus grands festivals. Il crée MOANA FILMS en 2015 et LINCOLN TV (production de séries TV), dans laquelle il est associée avec Christine de Bourbon-Busset.

Il est également investi dans différentes activités au sein de la profession (syndicat de producteurs, festival de Cannes, César...).

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE : Sitcom, Sous le Sable, 8 Femmes, Swimming Pool, 5x2, de François Ozon ; Podium, de Yann Moix ; Mensonges et Trahisons, Molière, Le Petit Nicolas, Les Vacances du Petit Nicolas, Astérix et Obélix au Service de sa Majesté, de Laurent Tirard ; Anthony Zimmer, L’Odyssée, de Jérôme Salle ; Combien Tu m’Aimes, de Bertrand Blier ; Jean-Philippe, de Laurent Tuel ; Quatre Etoiles, de Christian Vincent ; Mon Meilleur Ami, Une Heure de Tranquillité, de Patrice Leconte ; Le Serpent, d’Eric Barbier ; Promets-moi, Maradona by Kusturica, d’Emir Kusturica ; J’ai Toujours Rêvé d’Être Un Gangster, de Samuel Benchetrit ; Pour Elle, de Fred Cavayé ; De l’Autre Côté du Lit, La Dernière Leçon, de Pascale Pouzadoux ; Et Après, Renoir, de Gilles Bourdos ; Enter The Void, de Gaspar Noé ; The Next Three Days, de Paul Haggis ; La Chance de ma Vie, de Nicolas Cuche
Elle s’en Va, d’Emmanuelle Bercot ; Sous Les Jupes des Filles, d’Audrey Dana ; L’Homme qu’On Aimait Trop, Quand On a 17 Ans, d’André Téchiné ; Marguerite, de Xavier Giannoli ; Bienvenue à Marly-Gomont, de Julien Rambaldi ; Django, d’Etienne Comar ; Knock, de Lorraine Lévy ; Les Aventures de Spirou et Fantasio, d’Alexandre Coffre ; Gueule d’Ange, de Vanessa Filho ; Qu’Un Sang Impur, d’Abdel Raouf Dafri ; Opération Portugal, de Frank Cimière.

En cours de production : La Marginale, de Frank Cimière ; La Tresse, de Laetitia Colombani ; Le Consentement, de Vanessa Filho.

 

 

Carole Scotta, Distributrice, productrice, co-fondatrice de Haut et Court, co-Présidente du DIRE

Carole Scotta a fondé Haut et Court en 1992, l'année même où elle a remporté le prix de la Fondation Hachette en tant que jeune productrice. Au cours des 30 dernières années, les films et séries produits et distribués par Haut et Court ont été sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals internationaux, notamment avec le Golden Globe 1998 du Meilleur Film Étranger pour Ma vie en rose de Alain Berliner, la Palme d'Or du Festival de Cannes en 2008 pour Entre les murs de Laurent Cantet, et l’International Emmy Award en 2013 pour la série Les revenants de Fabrice Gobert.

En 2022, Haut et Court a sorti La nuit du 12 (Sélection Officielle du Festival de Cannes 2022 – Cannes Première), dernier film de Dominik Moll co-écrit avec Gilles Marchand, et La cour des miracles (Sélection Officielle du Festival de Cannes 2022 – Cinéma de la Plage) de Carine May et Hakim Zouhani, lauréat du Prix Ecoprod. La société sortira en novembre prochain Vous n'aurez pas ma haine (Sélection Officielle du Festival de Locarno) de Kilian Riedhof, coproduit avec Komplizen Film, et en avril 2023, Normale, réalisé par Olivier Babinet et coécrit avec Juliette Sales et Fabien Suarez.

Haut et Court a distribué en salles plus de 300 films dont Drunk de Thomas Vinterberg, Oscar et César du Meilleur film étranger en 2021, Compartiment n°6 de Juho Kuosmanen, Grand Prix du Festival de Cannes en 2021, La panthère des neiges de Marie Amiguet et Vincent Munier, César du Meilleur Documentaire 2022, et À plein temps d’Eric Gravel (Prix Orizzonti du Meilleur Réalisateur et de la Meilleure Actrice au Festival de Venise 2021).

Depuis 2011, la société a créé un département télévision, Haut et Court TV, et a produit plusieurs séries parmi lesquelles Possessions, créée par Shachar Magen, No man's land, écrite par Amit Cohen et Ron Leshem, réalisée par Oded Ruskin, The Young Pope et The new pope de Paolo Sorrentino qu’elle coproduit, et les séries animées Silex and the city et 50 nuances de Grecs de Jul, toutes deux diffusées sur Arte.

En 2019, Haut et Court a également développé son activité documentaire en créant une nouvelle filiale dédiée avec Emmanuelle Lepers, Haut et Court Doc. La société sortira en novembre Premières urgences de Éric Guéret et, début 2023, Christophe... Définitivement (Sélection Officielle du Festival de Cannes 2022 – Cinéma de le Plage) de Dominique Gonzalez-Foerster et Ange Leccia.
Sur le plan national, la marque Haut et Court est devenue pour le public cinéphile un gage de qualité et d’exigence qui trouve depuis quelques années son prolongement naturel dans l’exploitation de salles de cinéma : LE NOUVEL ODÉON et LE LOUXOR à Paris, L’ASTRÉE à Chambéry et le SÉMAPHORE à Nîmes.

En 2021, Haut et Court est à l’initiative de THE CREATIVES, une fédération de 10 producteurs indépendants internationaux TV et cinéma, amenés à développer et coproduire des projets ensemble, à élaborer des stratégies communes, et à échanger leurs informations et leurs réseaux. En 2022, ils lancent le think-tank CREATIVE CONNECTION destiné aux scénaristes TV, soutenu par l’Union Européenne et dirigé par Laura Gragg.

 

 

Lucie Girre, prochainement Déléguée Générale de L’ARP


Crédit photo : Julien Mas

 

Lucie Girre rejoint L’ARP en 2013, après près de 10 ans d’expériences professionnelles, notamment au Marché du Film – Festival de Cannes et à l’AFCAE. Elle devient en 2017 Déléguée générale adjointe de L’ARP.

Elle prendra ses nouvelles fonctions à compter du 14 novembre 2022, après les Rencontres Cinématographiques de L’ARP, et à l’issue d’une période de transition.

 

 

 

 

Lyes Salem, cinéaste et membre du Conseil d’Administration de L’ARP

Né à Alger en 1973, Lyes Salem entre au Conservatoire National d’Art Dramatique en 1995.

Il commence d’abord une carrière au théâtre, interprétant Molière, Buchner, Shakespeare… En 2001, il réalise son premier court-métrage, Jean-Farès qui rencontre un franc succès dans les festivals. En 2003, il réalise son deuxième court-métrage, Cousines qui remporte le César du court-métrage et des prix dans plus de 50 festivals. Suivront Mascarades en 2007, nommé en meilleur premier film aux César et l’Oranais, en 2014.

Il poursuit pour autant son parcours de comédien de théâtre et de cinéma, avec cette année les sorties de La Vraie Famille de Fabien Gorgeart ou de Coupez ! de Michel Hazanavicius.

À sortir aussi, Youssef Salem a du succès de Baya Kasmi et Paternel de Ronan Tronchot.

 

 


Prédation, captation et fuite des actifs culturels : quel avenir possible pour la souveraineté culturelle ?

Gaspard de Chavagnac, co-fondateur et Président-Directeur Général d’Ashacha Media Group

Gaspard de Chavagnac est un entrepreneur des médias. Il a travaillé au sein du groupe Canal+ de 1994 à 2001 ou il a été Directeur Général de Canal+ Pologne puis Directeur General Adjoint de Canalsat et enfin Directeur Général Adjoint du pôle chaines et services du groupe suite à la fusion entre Vivendi et Universal Group.

Il devient par la suite Directeur Général de Foxkids (Disney Group).

En 2004, il est nommé Directeur Général de Fremantle France. Il créé la société d’édition de télévision Televista en 2007.

En 2013, il est nommé PDG de ZodiakMedia Group en France jusqu’à sa cession en 2016 à Banijay.

Il fonde ensuite Mintee Studio en 2017 puis le groupe Asacha Media en 2020 dont il est Président Directeur Général.

 

 

Isabelle Madelaine, Productrice, fondatrice de Dharamsala et Présidente de l’UPC

Dharamsala a été créée en 2001 par Isabelle Madelaine, lauréate de la Fondation Hachette du jeune producteur et a reçu en 2013 le Prix IFCIC de la société de production indépendante.

La société a produit une vingtaine de courts et moyens métrages, parmi lesquels Peau de Vache de Gérald Hustache-Mathieu, Cousines de Lyes Salem et C’est gratuit pour les filles de Claire Burger et Marie Amachoukeli, qui ont respectivement remporté le César du meilleur court métrage en 2003, 2005 et 2010.

Dharamsala a également produit une douzaine de longs métrages dont deux sont sortis en salles cette année : le premier film de Constance Meyer, Robuste, qui a fait l’ouverture de la semaine de la critique en 2021 et le 4ème long métrage d’Alice Winocour, Revoir Paris, présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes et au festival de Toronto.

Isabelle Madelaine est, par ailleurs, présidente de l’UPC (Union des Producteurs de Cinéma) depuis septembre 2020.

 

 

Jean-François Mary, membre du collège de l’ARCOM

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, Jean-François Mary a rejoint le CSA en janvier 2017 ; il en sera membre jusqu'en janvier 2023.

Il a été chef de cabinet de Jean Le Garrec, Secrétaire d’Etat puis Ministre délégué (1981-85). Chef du Service d’information et de diffusion du Premier ministre (Sid), il a ensuite dirigé le service presse de l’Elysée.

Maître des requêtes au Conseil d'État depuis 1995, il a présidé en 2014 la Commission paritaire des publications et agence de presse (CPPAP).

En 2012, il est nommé président de la commission de classification des œuvres cinématographiques.

 

 

Isabelle Rauch, députée de la Moselle, Présidente de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education à l’Assemblée Nationale

Isabelle Rauch est conseillère régionale du Grand Est et députée (Horizons) de la 9e circonscription de la Moselle depuis 2017.

Auparavant vice-présidente de la Commission des Affaires Étrangères, elle préside depuis juillet dernier la Commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation. Cette commission a pour compétences l’enseignement scolaire et supérieur, la recherche, la jeunesse, les sports, les activités artistiques et culturelles, y compris le cinéma et l’audiovisuel, la communication et la propriété intellectuelle.

Anciens mandats : adjointe aux affaires scolaires de la ville de Thionville, en Moselle. Conseillère départementale de la Moselle.

 

 

 

Maxime Saada, membre du Directoire de Vivendi, Président du Directoire du Groupe CANAL+, Président de Studiocanal et Président-Directeur Général de Dailymotion


Crédit photo : © Regine Mahaux / CANAL+

 

Maxime Saada est Membre du Directoire de Vivendi, Président du Directoire du Groupe CANAL+, Président de Studiocanal et Président-Directeur Général de Dailymotion.

Diplômé de Sciences Po Paris et d’HEC, il débute sa carrière au sein de l’antenne nord-américaine de la DATAR chargée de la promotion des investissements américains en France.

Il rejoint ensuite le cabinet de conseil McKinsey en juin 1999 avant d’être nommé, cinq ans plus tard, Directeur de la Stratégie du Groupe Canal+.

Après avoir contribué au rapprochement avec TPS, il a successivement occupé les postes de Directeur Marketing, Directeur de Canalsat, Directeur Commercial, Directeur Général Adjoint en charge de la Distribution, avant d’être promu DGA en charge de l’édition des chaînes payantes en avril 2013.

Il est nommé Directeur Général du Groupe Canal+ en juillet 2015, puis Président du Directoire en 2018 et, membre du Directoire de Vivendi depuis juin 2022.

 

 

 

 

Jeanne Herry, cinéaste et co-Présidente de L’ARP

Jeanne Herry fait ses premières armes dans une école de théâtre à Londres. Peu après son retour en France, elle décroche une place au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. 

Et c’est donc en tant qu’actrice que Jeanne Herry, qui a tourné pour la première fois en 1990 dans Milou en mai de Louis Malle, débute sa carrière. Elle apparaît également dans les séries Maigret et Clara Sheller en 2002 et 2005 avant de se tourner vers la mise en scène, puis l’écriture. 

En 2005, elle publie un premier roman, “80 étés”. Puis elle s’attaque à l’écriture d’un scénario de long-métrage : Elle l’adore, qui réunira à l’écran Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte quelques années plus tard. Cette comédie dramatique lui vaut d’être nommée aux César 2015 dans la catégorie Meilleur premier film tandis que Sandrine Kiberlain est nommée dans la catégorie Meilleure actrice. 

Jeanne Herry enchaîne en 2016 avec la mise en scène de "L'or et la paille" de Barillet et Gredy, au Théâtre du Rond-point, puis à la réalisation de la célèbre série Dix pour cent (épisodes avec Juliette Binoche et Isabelle Adjani). 

En 2018, elle signe le long-métrage Pupille qui obtient 6 nominations aux César 2019. En 2019, elle créé la série Mouche pour Canal+ et en 2020, elle met en scène Forums au théâtre du Vieux-Colombier avec la troupe de la Comédie-Française.

Jeanne Herry est membre de L'ARP depuis 2019. 

 

 

Thomas Lilti, Cinéaste et co-Président des Rencontres Cinématographiques de L’ARP


Crédit photo : Philippe Quaisse

 

Thomas Lilti a exercé la médecine pendant plus de dix ans et a fait de son expérience la substance de ses films, mélange de chronique sociale, d’éléments autobiographiques et de sentiments romanesques. 

Il réalise trois courts-métrages en même temps que ses études de médecine et se fait remarquer en festival, ce qui lui permettra de réaliser son premier long-métrage, Les Yeux bandés en 2007. 

C’est avec Hippocrate (2014), son second long-métrage, qu’il sera acclamé par le public et la critique. Le film est nommé sept fois aux César en 2015, notamment pour le meilleur film, le meilleur réalisateur et le meilleur scénario original. Médecin de campagne (2016) et Première année (2018) rencontrent le même succès et sont présentés dans une multitude de festivals.

Côté série, il crée, coécrit et réalise en 2018 la première saison de la série Hippocrate pour Canal+. En mars 2020, le tournage de la saison 2 est interrompu par la crise sanitaire du COVID-19. L’occasion pour Thomas Lilti  de reprendre transitoirement le chemin de l’hôpital comme soignant. De cette expérience, il en tire un récit édité chez Grasset : Le serment, paru en janvier 2021. La saison 2 a finalement pu être diffusée en avril 2021.

En février 2022, il commence le tournage de son cinquième long-métrage – Un métier sérieux – avant de retrouver la série Hippocrate pour une troisième saison.

 

 

 


Quel financement pour quel projet d’audiovisuel public ?

Quentin Bataillon, député de la Loire, membre de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education à l’Assemblée Nationale, rapporteur de la mission d’information sur l’avenir de l’audiovisuel public

Quentin Bataillon, Député Renaissance de la 1ère circonscription de la Loire, est né à Feurs le 9 septembre 1993. 

En 2011, il passe son baccalauréat et est en parallèle directeur de campagne de M. Nigay, candidat UMP aux élections cantonales. Entre 2011 et 2018, en parallèle de ses études de communication à l’EFAP, il devient associé-gérant chez Arion Com’munications & Formations puis collaborateur parlementaire de Mme Grossetête et M. Lavrilleux au Parlement Européen. Il est également conseiller municipal de Feurs. 

En 2018, il devient Directeur Général d’Agir - La droite constructive puis conseiller parlementaire de Franck Riester, alors ministre de la Culture. En juin 2020, il devient Secrétaire Général du Groupe Agir Ensemble à l’Assemblée nationale. En juin 2022, il est élu député et intègre la Commission des Affaires culturelles et de l’Education ainsi que le bureau exécutif de Renaissance. 

 

 

Mathieu Gallet, Président et fondateur de Majelan

Mathieu Gallet est le co-fondateur avec Arthur Perticoz de la plateforme de contenus audio Majelan, lancée en juin 2019.

Il a auparavant été Président-Directeur Général de l'Institut national de l'audiovisuel (INA), et Président de Radio France. 

 

 

Gilles Sacuto, producteur, co-fondateur de TS Productions et Président du SPI

Gilles Sacuto et Miléna Poylo travaillent dans l’industrie cinématographique depuis 1986. À partir de 1996, c’est au sein de leur société, TS Productions, qu’ils développent et produisent des projets français et internationaux.
Ensemble et rejoint par une équipe de collaborateurs, ils ont produit près de 40 longmétrages, plus de 50 documentaires, plusieurs téléfilms, de nombreux court-métrages et se sont récemment lancé dans la production de séries.

En décembre 2004, TS Productions a reçu le Prix de la Production Indépendante attribué par l’IFCIC, en février 2005, le Trophée Duo Révélation attribué par le magazine Le Film Français pour le film Violence des échanges en milieu tempéré ; en 2009, 7 César dont celui du Meilleur Film pour Séraphine, en 2010, le César de la Meilleure Adaptation pour Mademoiselle Chambon, et en 2011, Incendies a été nommé aux Oscars, César, et aux BAFTA dans la catégorie Meilleur Film en langue étrangère.

En 2015, TS Productions a été nommé au César du Meilleur Film Etranger pour Je suis mort mais j’ai des amis de Guillaume et Stéphane Malandrin. En 2016, L’Annonce de Julie Lopes Curval a obtenu la meilleure audience de la case fiction ARTE. La même année, Une Vie de Stéphane Brizé, en Compétition Officielle à la Mostra de Venise, a reçu le Prix Fipresci de la Critique Internationale et le prix Louis-Delluc. En 2018, Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi a obtenu le prix du Meilleur Acteur dans la Sélection Orizzonti du Festival International de Venise. En 2021, Les Héroïques de Maxime Roy a été en Sélection Officielle – Séance Spéciale au Festival de Cannes.

Gilles Sacuto a été membre de la commission d’Avance sur recettes après réalisation du CNC (1999-2000), puis de la commission d’aide à l’écriture du CNC (2003-2004). Il a fait partie de la commission Cinéma de la Procirep (2000-2006), et il est devenu membre du comité exécutif d’Unifrance (2014-2016). Président du bureau long-métrage du Syndicat des Producteurs Indépendants (2014-2018) et membre de la commission d’Agrément du CNC
depuis 2015, il intervient aussi à la FEMIS. Il est depuis début 2020 Président du Syndicat des Producteurs Indépendants.

 

 

 

Stéphane Sitbon-Gomez, Directeur des antennes et programmes de France Télévisions

Diplômé en 2011 de Science Po (Master 2 – Affaires publiques), Stéphane Sitbon-Gomez débute sa carrière au Parlement européen puis au Conseil Régional d’Ile-de-France et au cabinet de la Ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement.

En août 2015, Stéphane Sitbon-Gomez rejoint France Télévisions en qualité de directeur de cabinet de la présidente. En juillet 2019, il intègre le Comex comme Directeur de la Transformation. Depuis septembre 2020, Stéphane Sitbon-Gomez est directeur des antennes et des programmes de France Télévisions.

 

 

Nathalie Sonnac, professeure en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris Panthéon-Assas, ancienne membre du collège du CSA

Professeure à l’Université Paris Panthéon-Assas, en sciences de l’information et de la communication, son domaine de spécialité est l’économie des médias et du numérique. Auteure de nombreux ouvrages et articles scientifiques, Nathalie Sonnac est co-fondatrice du groupe de réflexion « Audiovisuel et Numérique ».

Elle est présidente du Comité d’éthique des données d’éducation et préside depuis mars 2022 le Conseil d’orientation et de perfectionnement du Clémi.

Elle fut membre du collège du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) de janvier 2015 à janvier 2021, présidente du groupe de travail « Télévisions » et vice-présidente du groupe de travail « Création et production ».

 

 

Pauline Trouillard, docteure en droit, chercheuse à Yale,

Docteure en droit de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, Pauline Trouillard a écrit sa thèse sur le service public audiovisuel en droit comparé (France, Italie et Royaume-Uni) et en droit de l'Union.

Elle a été Max Weber Fellow à l'institut universitaire européen de Florence et est actuellement en post-doc à Yale Law School où elle travaille désormais sur la régulation des plateformes, et plus précisément la régulation du contenu.

Elle s'intéresse particulièrement au lien entre le financement (business model) et le contenu offert aux utilisateurs. 

 

 

Radu Mihaileanu, Cinéaste et Vice-Président de L’ARP


Crédit photo : 247 Films - Oï Oï Oï Productions

 

Né en Roumanie, Radu Mihaileanu fuit son pays en 1980 durant la dictature de Ceaușescu pour se réfugier en France, en passant par Israël.
A Paris il étudie le cinéma à l’IDHEC, puis exerce le métier d’assistant réalisateur. Il travaille notamment auprès de Marco Ferreri avec qui il collaborera à l’adaptation du Dialogue de Platon pour le téléfilm Le Banquet en 1989.
En 1993 sort Trahir, son premier long métrage en tant que réalisateur, dont il écrit également le scénario. Le film obtient plusieurs prix dans les festivals de Montréal, Istanbul,…

Train de vie, son deuxième long métrage, connaît un succès international. Il est notamment récompensé par des distinctions lors d’événements majeurs : la Mostra de Venise en 1998 et le Festival de Sundance, durant lequel il obtient le Prix du Public. Il est également nominé deux fois aux César.
Après une rencontre avec des immigrés éthiopiens en Israël, il réalise, co-écrit et coproduit en 2005 Va, vis et deviens, récompensé par le César du meilleur scénario original l’année suivante, après avoir reçu plusieurs prix lors de la Berlinale 2005.
En 2009 il réalise, co-écrit et coproduit Le Concert. Le film attire près de 2 millions de spectateurs en France et devient un succès mondial, avec une nomination aux Golden Globes.

Deux ans plus tard, il est encore à la réalisation, co-écriture et coproduction de La Source des femmes. Le film suit les femmes d’un village du Maghreb revendiquant l’égalité avec leurs maris à travers une grève du sexe et de l’amour. Il est en sélection officielle au Festival de Cannes 2011.

En 2013 il initie, coécrit et produit Caricaturistes – Fantassins de la Démocratie, documentaire pour le cinéma sur 12 caricaturistes du monde entier. Le film, qui défend la liberté d’expression, est en Sélection Officielle Hors Compétition à Cannes 2014, et nommé aux César 2015 en tant que Meilleur Film Documentaire. Il est diffusé par les télévisions du monde entier.

En 2016, sort sur les écrans L’Histoire de l’Amour, qu’il réalise, coécrit et coproduit, adapté du roman de Nicole Kraus.

En 2018 il met en scène l’opéra Carmen de Georges Bizet pour Opéra en Plein Air.

Radu Mihaileanu est fait chevalier puis officier dans l’ordre des Arts et des Lettres en 2007 et 2014, et chevalier de la Légion d’honneur le 14 juillet 2011.
De 2009 à 2011, il est Président de L’ARP, et à nouveau réélu de 2017 à 2019.

 

 

 

 

Nicolas Bary, cinéaste et membre du Conseil d’Administration de L’ARP

Nicolas Bary est auteur, réalisateur et producteur.

Il débute sa carrière par plusieurs courts-métrages, notamment Judas. À 26 ans, il réalise son premier long-métrage Les enfants de Timpelbach.

Il réalise plusieurs clips musicaux et publicités. En 2012 sort Au bonheur des Ogres, adapté du best-seller de Daniel Pennac.

Il fonde sa deuxième société de production, TimpelPictures. Son dernier film, Le petit Spirou, adapté de la célèbre bande dessinée belge, est sorti en 2017.

En parallèle, Nicolas aime se diversifier à travers des projets photographiques, de bandes dessinées et d’animation.

 


Imaginaires de demain : l’auteur toujours maître de son œuvre? Quel lien avec le citoyen ?

Pauline Chasserieau, Directrice Générale de l’ACAP - Pôle Régional Image

Après des études de cinéma et de politiques culturelles à l’Université de Poitiers et d’Amiens, Pauline Chasserieau débute dans l’exploitation cinématographique à Bordeaux avant de prendre en charge la coordination et le développement de projets d’éducation artistique aux images en Hauts-de-France dans des contextes scolaire, social ou en prison ainsi que l’édition de ressources pédagogiques. 

Elle est aujourd'hui directrice générale de l’Acap - pôle régional image. 

En collaboration avec des artistes, des salles de cinéma, des acteurs sociaux, éducatifs et culturels, l’Acap, labellisé Pôle régional d’éducation aux images, déploie depuis 2000, sur les Hauts-de-France, une programmation culturelle marquée par le goût de l’expérimentation, le choix de la diversité et la volonté de faire vivre aux publics, grands et petits, l’expérience des images sous toutes leurs formes. Cinq axes structurent son programme d’actions : 

  • le soutien à l’action des salles de cinéma ;
  • l’éducation artistique aux images ;
  • la formation et la mise en réseau des acteurs de la filière action éducative et culturelle cinéma ;
  • le soutien à la création cinéma émergente ;
  • le déploiement d’une logique de pôle ressource, d’observatoire et d’expertise.

Pauline Chasserieau est également membre du réseau national des pôles, du Conseil d’administration de l’Agence du court métrage et de Ciclic en région Centre et siège, entre autres, au sein du comité de pilotage national des dispositifs scolaires d’éducation au cinéma au CNC. 

 

 

Sylvie Chokron, neuropsychologue

Sylvie Chokron est neuropsychologue et directrice de Recherches 1ère classe au CNRS.

Elle est la fondatrice et la directrice de l’Institut de Neuropsychologie, Neurovision et NeuroCognition (I3N) à la Fondation Ophtalmologique Rothschild, à Paris. Sa mission est de diagnostiquer et de traiter les bébés, les enfants et les adultes porteurs de troubles neurovisuels et/ou cognitifs et/ou comportementaux. Elle est également très impliquée dans la compréhension, le diagnostic et la prise en charge de l’ensemble des troubles des apprentissages (dys, précocité intellectuelle, inhibition intellectuelle).

Sylvie Chokron est également responsable de l’équipe Perception, Action et Développement Cognitif au sein de l’INCC (Integrative Neuroscience and Cognition Center, UMR 8002 & Université Paris Descartes, Paris), où elle mène des recherches fondamentales sur la cognition visuelle, spatiale et attentionnelle chez les sujets typiques, atypiques (autistes) et neurologiques et développe des applications cliniques dans le domaine des troubles neurovisuels.

Sylvie Chokron est enseignante dans plusieurs masters (Neurosciences, Cogmaster, Neuropsychologie) et assure des chroniques mensuelles sur le cerveau et la neuropsychologie au Magazine de la Santé. Elle publie également un article mensuel (carte blanche) autour des Neurosciences dans le journal Le Monde et assure la rubrique ‘Neuropsychologie de la Vie Quotidienne’ pour le mensuel ‘Cerveau & Psycho’. Très impliquée dans la compréhension de l’activité de notre cerveau au quotidien, elle a récemment publié ‘Une journée dans le cerveau d’Anna’ aux Editions Eyrolles.

 

 

 

Frédéric Farrucci, Cinéaste et co-Président de la SRF

Frédéric Farrucci est scénariste et réalisateur.

Son premier long-métrage, La nuit venue, est sorti en juillet 2020.

Il est actuellement coprésident de la SRF aux côtés de Thomas Bidegain et Eléonore Weber.

Frédéric Farrucci est scénariste et réalisateur. Son premier long-métrage, La nuit venue, est sorti en juillet 2020 (César de la meilleure musique pour Rone et nomination au César du meilleur espoir masculin pour Guang Huo). Il est coprésident de la SRF depuis septembre 2021.

 

 

Anna Longo, philosophe, docteure en esthétique

Philosophe, docteur en esthétique. Elle est actuellement directrice de programme au Collège international de philosophie à Paris et enseignante à l'Institut Mines Télécom Business School à Evry.

Elle est autrice de l'ouvrage "Le jeu de l'induction: automatisation de la production de connaissance et réflexion philosophique", éditions Mimesis 2022.

 

 

Xavier Rigault, producteur, co-fondateur de 2.4.7 Films et Vice-Président de l’UPC

Xavier Rigault travaille depuis plus de 30 ans dans l’industrie cinématographique. Après avoir occupé pendant 10 ans les fonctions de  Directeur de la programmation et Directeur Général du circuit Pathé-Gaumont,  il a cofondé la société de production cinématographique indépendante  247 Films (plus de 15 films produits dont Persepolis, Simon Werner a disparu, La délicatesse et dernièrement A propos de Joan et Les algues vertes : l’enquête interdite » et la société de production audiovisuelle 247 MAX  (Polar Park, Infinite vacation).

Il est également investi dans la vie collective du secteur en tant que Vice- Président Délégué de l’UPC (Union des Producteurs de Cinéma) et membre des instances de direction d’Unifrance.

 

 

Nathalie Marchak, Cinéaste et Vice-Présidente de L’ARP

Nathalie Marchak est une scénariste et réalisatrice française. 

Elle est diplômée d’un Master en Droit à l’Université de Harvard (LL’M 07), ainsi que d’un certificat en réalisation de films de l’Université de New-York (NYU).

Après quelques apparitions comme comédienne au théâtre et au cinéma (notamment dans Les Parisiens de Claude Lelouch) et être passée par la production (Business affairs chez MK2, directrice financière de CINE NOMINE, directrice des opérations de la SOFICA UNIETOILE), elle a réalisé plusieurs court-métrages avant de passer à l’écriture et à la réalisation en 2017 de son premier long-métrage de fiction Par Instinct avec Alexandra Lamy, qu’elle a coproduit avec Les Films d’Ici, sortie en salles de cinéma en 2017, distribution Condor Films, avec une diffusion sur Canal +, Cine + et Amazon Prime Video France.

Elle a récemment créé, co-écrit et réalisé la mini-série de 2*90mn Les Siffleurs avec Nadia Farès et Charles Berling (production Storia TV/ Mediawan) qui sera diffusée prochainement sur France 2 (début 2023).

Elle est l’auteur du scénario original de son prochain long-métrage A Beautiful Journey qui a été sélectionné dans la liste inaugurale de WScripted Cannes Screenplay List (parue dans Variety) des excellents scenarii écrits par des femmes à haut potentiel international.

Nathalie Marchak est Vice-Présidente de L’ARP. 

 

 

Anne Le Ny, cinéaste et membre du bureau de L’ARP

Après des études de lettres et une formation au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique, Anne Le Ny fait ses débuts de comédienne au théâtre. 

Elle se dirige ensuite vers le cinéma en tournant, entre autres, sous la direction d'Agnès Jaoui, Claude Miller, Pierre Jolivet, Danièle Thompson, Olivier Nakache & Eric Tolédano. En 2006, elle passe à la réalisation en tournant Ceux qui restent avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos dans les rôles principaux. 

Viendront ensuite Les invités de mon père, interprété par Fabrice Luchini et Karin Viard, puis Cornouaille avec Vanessa Paradis, On a failli être amies et La monnaie de leur pièce. Son sixième film, Le Torrent avec José Garcia et André Dussollier, sortira le 30 novembre 2022.

 

 

 

Propulsé par FestiCiné